Humeurs

Télé : faut-il choquer pour dénoncer ?

Je te plante le décor pour que tu comprennes bien. Il est dimanche 12h30, je suis fraichement levée parce que j’ai encore déchirée la night et donc je petit-déjeune. Je zappe, regarde la fin de l’Effet papillon sur Canal + et attends impatiemment une de mes émissions préférés à savoir le Zapping !

Télé : faut-il choquer pour dénoncer ?Là le choc. Au lendemain des tragiques évènements qui ont secoué la Birmanie et la Chine, on nous montre des images de cadavres ! Je me retrouve face à l’image d’un champs où des dizaines de cadavres jonchent le sol. Et lors des évènements aux Tibet je m’étais fait la même réflexion ! La mort en direct du journaliste japonais m’avait déjà profondément dérangée.

Alors je m’interroge. Quelle valeur ajoutée cela donne t-il à l’information de l’illustrer de cadavres ensanglantés, trainant dans les rues ? Au Zapping, on voyait une femme chinoise soulevant une couverture et sa réaction à la vue de son enfant unique décédé ! Alors s’il s’agit de montrer l’ampleur des dégâts causés par ces catastrophes, il me semble qu’un bon discours suffit !

La recherche d’images chocs, à la limite de l’indécence à quel but ? Nous interpeller ? Je crois que le décompte quotidien des morts est suffisant non ? Nous montrer la dure réalité de la vie ? Ben on sait pas si vous avez jamais vu un cadavre on peut limite appeler ça de l’éducation.

Nous prouver que notre monde se dégrade ? Oh un message d’espoir au journal de 20 h ! Regardez nous sommes en 2008 et des gens crèvent par terre parce qu’ils ont osé exprimer leur désaccord sur le mode de fonctionnement de leur pays !

Nous faire taire ? En montrant ce qui arrive à ceux qui se rebellent dans d’autres pays, cela conduit à te dire que tu vis dans un pays civilisé alors ferme là et suis ta route.

Ben moi je crois pas ! Je crois pas que toutes ces images soient nécessaires pour comprendre ces tristes évènements. Je ne crois pas non plus que cela aille au delà d’une lutte pour l’audience entre les chaînes de télévision !

Alors je me révolte contre ça ! Contre le fait de me retrouver un dimanche matin devant une compilation des meilleurs moments de TV diffusant des cadavres, contre le fait que ces images sont diffusés aux JT c’est à dire à 13 h et à 20h quand des jeunes enfants peuvent se trouver face à des images choquantes, contre le fait que ces gens décédés et leur famille ont droit à un minimum de dignité pour traverser la perte de leurs êtres chers et ne pas voir des gens avec des caméras tourner autour des corps tels des vautours.

Oui je me révolte. Et je zappe.

8 Responses to “Télé : faut-il choquer pour dénoncer ?”

  • Idem.

    J’ai même carément arrété de regarder les infos apres le 11 septembre, jour où les images des désespérés qui sautaient du haut des tours tournaient en boucle.

  • (sifflotant) Je n’ai plus de télé, gna gna gna …
    Et hop, une bonne raison pour ne pas la regretter, une de plus.
    Depuis la création de TF1 et de M6 ça m’en fait 10.000 !!!

  • En fait le dimanche ça donne envie d’écrire finalement nan?! C’était quand même mieux à notre époque. Entre “pas de pitié pour les croissants”, “l’école des fans” et “Disney Parade” on était vachement mieux lotis hein!

  • Les journalistes ne font que leur métier. Eux, ils les voient les cadavres, ils passent la journée au milieu d’eux. Ca les frappe et ils communiquent leurs émotions à travers ces images. On est dans un tel flux d’info qu’on ne sait plus bien la réalité de la fiction. 10 000 morts, on ne se rend plus bien compte. C’est en voyant quelqu’un de mort qu’on réalise qu’ils sont 10 000 comme ça.

    Je pense que certaines photos historiques comme la petite fille nue brûlée au napalm resteront dans l’histoire. Fallait-il ne pas la prendre pour ne pas choquer ceux qui sont bien tranquilles chez eux à l’abri? Ne doit-on proposer qu’une info aseptisée juste pour ne pas choquer ceux qui mangent en regardant les infos?

  • 1984. George Orwell.
    tout le monde connait, mais qui l’a lu?
    “La guerre c’est la paix.
    La liberté c’est l’esclavage.
    L’ignorance c’est la force.”

    un an que j’ai dégagé ce télécran, mon cerveau respire.

    Allez les filles, on vire la télé.

    :D

  • moi je l’ai lu…j’ai beaucoup aimé!!!

  • je suis d’accord, et cela me rassure de savoir que d’autres personnes pensent comme moi!
    je trouve que c’est un non respect des personnes décédées de les filmer comme ça, à même le sol encore pleines de sang.
    c’est dégradant, on les traite comme des chiens!
    je comprend bien qu’il faut se rendre compte, mais trop c’est trop, à force de nous montrer ces images ils ne font que banaliser la mort.

  • @ Xane : moi je dis vive la radio.

    @ Doureveur et Babelux : je l’ai pas eu pendant toute ma fac et ca m a pas manqué !

    @ Dyns : comme je suis d’accord ! J’espère que les enfants d’aujourd’hui sont encore naifs comme nous on l’était !

    @ Pink Lady : je comprends ton point de vue. Et l’exemple de la fille brulée au napalm est un bon exemple. Mais ce n’était pas un cadavre !
    Te rends tu vraiment mieux compte du nombre de morts en voyant des bouts de corps à la télé ? C’est le sens de ma question !

    @ Mamzelle Fleur : très juste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>