My Space

Weirdo-style 2

Dans la série “Tout le monde devrait s’en foutre, mais non”.

Je me suis dit que ça valait un article. Au delà de mes préoccupations quotidiennes dont le monde devrait se foutre, encore un point où je passe pour une cinglée.

J’aime pas l’amour. D’ailleurs, je ne suis pas amoureuse. Voilà, mon histoire avec mon homme, c’est sans amour. Et sans obligation non plus, d’ailleurs. On est ensemble parce qu’on aime bien ça, on se dit ce qu’on veut, on se soutient comme on peut. Mais on ne s’aime pas.

Et on est très bien comme ça. Pas de papillon dans le ventre, pas de manque affreux, pas d’engueulade homérique non plus (c’est un exploit pour la sanguine que je suis), pas de peur débile qui nous aveugle et nous empêche de communiquer, beaucoup moins d’angoisse qui n’est pas destinée à l’autre mais dont il fait les frais.

On ne s’aime pas, mais on ne s’en écoute que mieux. On s’accompagne bien, et moi, c’est tout ce que je voulais. Je ne voulais ni tourment, ni tremblement. Je voulais être écoutée et acceptée. Comme je suis, même si on est pas d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>