beauté

La métisse

Aujourd’hui, beauté, plainte, produits et piapiatages, un peu d’oestrogène après cette amusante journée en bleu.

Donc la métisse. En théorie, une métisse, ça fait rêver. Peau caramel, douce, lisse, soleil couchant et chabadabadas. Dans les rêves, une métisse, c’est comme une noire ou une blanche, mais en mieux. Peau délicate, fruitée, fesses bombées, cheveux de rêve, elle se lève, belle comme le jour et se couche pour embraser la nuit. La plupart des femmes ont rêvé un jour d’être métisse, d’avoir une crinière sauvage, d’être hâlée toute l’année. La plupart des hommes ont fantasmé un jour sur une petite femme couleur chocolat chaud du matin, son rire spontané et son sourire permanent.

Parce qu’une métisse, en théorie, c’est bien ça : tous les avantages des deux ethnies dont elle est issue. Donc… peau fine d’une blanche, dont la couleur est sans artifice dorée, seins et fesses fiers d’une noire, cheveux pas raplapla mais qu’on peut toucher et dans lequel on peut enfoncer ses doigts.

Laissez-moi vous dire qu’une métisse, c’est pas vraiment ça. Et là, c’est le drame, je piétine le mythe.

Une métisse, c’est effectivement un mélange. Mais pas forcément du meilleur des deux.

D’abord, une métisse, ça a la peau mixte. Comprenez, qui boutonne vite, rougit vite, et brille vite, bien sur. Evidemment, n’espérez pas pouvoir faire un bon traitement contre la brillance, malheureuse, vous avez la peau suffisamment sensible pour que ça vous ruine la face, mais bien assez résistante pour qu’en fin de compte, ça n’ait aucun effet!
Une métisse, ça a des fesses et des cuisses… de black. Comprenez, inrentrable dans un jean européen non-stretch. Surtout si ça a tendance à forcer sur le chocolat. Parce qu’une métisse, c’est pas forcément une liane de la savane sous la pluie de novembre, ca peut aussi être rond. Voire gros.
Une métisse, quand ça ne voit pas le soleil, c’est pas couleur lait russe. C’est vert. Enfin verdatre. Pis ça a des cernes aussi.

En fin de compte, être une métisse… c’est être une femme comme les autres, mais susciter beaucoup d’attentes dans le chef de l’autre.

Et la métisse, c’est moi.

PS : Tout ce que j’énonce sont certes des clichés mais qui me sont servis, plusieurs fois par an et pas que par des dragueurs sur Meetic ( tiens, faudra qu’on en parle)!

Tags : ,

6 Responses to “La métisse”

  • Joli article Miss Lili, en tant que métisse je me devais de laisser un petit commentaire. Et bien je valide de A à Z tout ce que tu avances, tu as juste oublié un petit truc dans la partie “défauts”, les cheveux, en effet la métisse n’a pas toujours des cheveux de rêve, bouclés, soyeux et dans lesquels on peut enfoncer ses doigts.
    Il y a des métisses (comme moi) qui ont les cheveux crépus, indisciplinés, incoiffables, et qui sont obligées de tricher avec des extensions et autres tissages.
    Sans oublier les genoux, les coudes et les falanges très noirs…hihi :-)

  • Hééééééééééé ben on est pareilles. J’ai juste un truc indomptable sur la tête. Hyper sec, pas coiffable, j’ai abandonné toute forme de désir capillaire, c’est peine perdue…
    Les coudes super secs et noirs, les genoux et phalanges idem…

  • Désolée pour la faute d’orthographe, PHalanges et pas Falanges, oupss :-(

  • Ahahaha! Je n’ai pas tous ces problèmes mais presque. Peau cata, cheveux dont on ne peut rien faire. Mais heureusement j’ai les fesses, merci papa.

  • Je ne suis pas metisse mais je comprends !
    Je me “contente” de cheveux tres frises et on me dit souvent “ohlala ca doit etre super”. Ouais, a condition d’avoir envie d’etre une lionne toute la journee ou de se battre avec un peigne africain (dents tres larges), parce que le peigne fin et la brosse, j’oublie !

  • Merci pour ce joli article. J’avoue: j’appartenais jusqu’à ce soir à celles qui ne voyaient que le cliché super glamour de la fille métisse. Jamais je n’ai pensé aux problèmes de peau… Ben oui, ça ne doit pas être évident de trouver des produits ciblés !
    Encore une fois, bravo pour cet article :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>