My Space

Aujourd’hui, dans la rubrique j’ai testé pour vous: Le supermarché de l’amouuuuuuuur …

Voilà un petit moment que j’ai envie d’écrire quelque chose sur meetic mais l’ampleur de la tâche me rebute un peu…Par où, quoi, qui commencer?

Mais comme ne recule devant rien pour vous… Voilà, je me lance! Bienvenu dans mon supermarché de l’amour!

D’abord pour répondre aux critiques, meetic, c’est comme la cigarette… Quand on commence, on s’arrête souvent parce qu’on sait que ce n’est pas bon (pas la solution), à ce moment là on dit aussi “jamais plus jamais” et puis blam vient le jour où l’on replonge au détour d’une bannière, d’une soirée alcoolisée ou d’une comédie sentimentale à la con!

Donc vous l’aurez compris, je suis en phase de rechute, j’y vais sans être convaincue. J’ai déjà essuyé les plâtres et même si mes amis ont hâte que je leur ramène un nouveau boulet pour remplacer le précédent… (merci les copains) bein j’y vais quand même.

En plus, pour rester dans la série des métaphores, je trouve que meetic, c’est un peu comme un kinder, tu ne sais jamais sur quoi tu vas tomber, ça peut soit être une figurine INintéressante, genre hippopotame surfant sur une vague ou bien un jeu ludique à construire. Ma passion pour le chocolat me perdra…

Commençons par le commencement: je m’inscris

Quoi faut déjà trouver un pseudo? Genre celui qui va te suivre durant toute ta vie meeticienne et qui sera l’essence même de ton être virtuel… Purée c’est vachement dur ça!!!!

En panne d’inspiration, je ferme les yeux et tape compulsivement sur le clavier de mon ordinateur: “soeugle”… mouais, autre essai: “sqiejgls”, ah quand même… “delao”… bon bein allons y pour delao*…

J’imagine déjà les questions à la con… “Et ton pseudo, c’est original? C’est pour quoi?” “Bah, un manque total d’inspiration…” Faut dire que j’avais le choix entre ça et “chercheunprincecharmantquin’existepas” mais c’était trop long à taper!

Ensuite je renseigne

Age, poids (-3kg), signe astrologique (peste ascendant garce), niveau d’étude (trop d’intelligence tuerait-elle l’intelligence?), ma religion, combien je gagne, la musique que j’aime, les sorties, les sports, blablabla… Eh! Oh! C’est les RG ici!!

Comme j’adore faire planer le mystère (et que je suis une grosse feignasse), je laisse finalement beaucoup de cases en “non-renseigné”, ne remplissant que celles qui seraient susceptible d’intéresser le mâle: je suis blonde (à forte poitrine), je suis un peu sportive (c’est pour faire croire que j’ai un body de rêve), j’aime faire la fête et pour le reste bah t’as qu’à me demander en direct! Non mais!!!! Tu veux pas non plus que je te dise si je suis string ou culotte tout de suite!!!!

3e étape: l’annonce

En gros faut se présenter en quelques lignes: “bonjour, je suis une jeune fille belle, jeune et innocente, je recherche le prince charmant beau comme brad mais avec l’humour de sim, et riche pour pouvoir m’offrir plein de diamants…”

Ah ah ah… Vous me connaissez… Oui enfin non mais bon jaaaaaaaaamais j’écrirai un truc pareil… et penser n’est pas écrire d’abord… Bon le problème c’est que mon annonce n’a jamais passé le cap de la censure meeticienne… “voilà je suis là… ne crois pas trop en meetic mais bon j’aime bien vérifier par moi-même…” Autant vous dire que monsieur meetic n’a pas d’humour!

4e étape: la photo

Eh eh eh eh eh… mais bien sûr! Comme si j’allais montrer à la terre entière que je fais partie du monde des boulets incapables de se trouver une moitié par les voies naturelles!!! Elle est bien bonne!

5e étape: je sélectionne “Oui, non, next!!!!!”

Voilà, je croyais avoir fait le plus dur… c’est que je ne mettais pas encore aventurée dans la sélection du prince charmant. Je pouvais tout choisir âge, poids, religion, passions, string ou caleçon… ah non pas ça…

“J’en prendrais entre 1,80 et 1,95 mètre; vous m’en mettrez environ 80kg**, du brun pour la couleur des cheveux et puis pas trop long einh… Ah j’ai rien contre les yeux clairs mais bon s’il y a du noir ténébreux. De jolies fesses? Ah oui pourquoi pas. Vous m’enlevez tout ce qui gagne moins de 50 000 par an et qui aime les discothèques, les chiens, la moto et le football. Et puis s’il est un peu bricoleur, j’ai deux ou trois trucs à fixer dans mon appart!”

Une première sélection un peu trop pointilleuse me confirma ce que je pensais déjà en cliquant sur le fameux bouton “rechercher”… “Personne ne correspond au profil recherché”! Bein tiens, ça fait 30 ans que je le recherche alors c’est pas un ordi qui va m’apprendre ça!

Après avoir fait quelques concessions, 1m75, 49500 par an, oki pour la moto… j’élargissais considérablement mon panel d’hommes… “Vous avez 3 personnes qui correspondent à votre homme idéal”… Youhouhou, c’est la fête!!! Oui mais bon, Riri, Fifi et Loulou n’étant pas connectés, fallait bien passer le temps.

Donc je me lance dans la recherche de tous les hommes de chez moi, compris entre 28 et 36 ans avec photo. 84 pages!!! Avec une moyenne de 12 mecs par page, faites vite le calcul… 1008!!!!

48 pages sur 84… pfffffffffffuuuuuuuuu, je finis par ne même plus regarder les têtes, je survole… Parfois m’arrête sur un faciès vraiment atypique (comprenez moche), me moque d’un pseudo débile…

Bon, les gars, faut que je vous dise, il faut que vous arrêtiez à tout prix:

- les pseudos à la con du genre: homdoux, ou filou51, ange&démon, esteban ou aladin, lovomatic, tendress, charmeur, beauxyeux, grand_coeur_sain, nounours ou babybel (pas très sexy quand même) et… ah mon préféré: vroum!

- les photos de vous genre noir&blanc-romantic lover couché sur un oreiller, les photos de vous torse nu, pour certain les photos tout court (quand on est moche faut d’abord essayer de séduire par les mots, c’est bien connu), les photos prises à bout de bras (on ne vous le dira jamais assez, ça déforme), les photos mi-ombre mi-lumière on est pas là pour faire de l’art, les photos avec la tête penchée, cherchez pas vous ne ressemblez même pas en rêve au clone de Georges (wahou le jeu de mot, m’en épate tout seule), les photos de vous en train de faire du sport extrême, ça ne nous impressionne pas plus que ça…

Simples… restez simples…

Je me rends compte que j’ai été encore une fois hyper concise… bein je vous raconterai une prochaine fois les échanges chat et les premières rencontres (ouais généralement, passent pas le cap de la 2e).

Et pour conclure: vive l’amouuuuuuuuuuuuuuuuur!

* pour ceux qui seraient tentés d’aller vérifier si delao existe sur meetic, laissez tomber! Si le traitement du pseudo est correct, le résultat est totale fiction!

**faut que je vous dise, y’a une catégorie de mecs que j’élimine d’entrée, c’est ceux qui font moins de 10kg de plus que moi! Là je me laisse une ‘tite marge

One Response to “Aujourd’hui, dans la rubrique j’ai testé pour vous: Le supermarché de l’amouuuuuuuur …”

  • Hello, voici mon expérience perso
    meetic comme tout autre moyen de rencontrer des gens, dans la vraie vie ou en virtuel, bah faut en prendre et en laisser ! C’est sur que pour les naifs/naives, il peut y avoir de la casse… Mais sinon, avec du temps, de la chance aussi, on peut tomber sur des gens sympas.
    Et dire que je m’étais inscrite sur les conseils d’un copain, pour voter favorablement pour son grade… :) (si c’est vrai !)
    Bien entendu, je me suis prise au jeu, mais c’était clair dans ma tete, je n’étais pas là pour me caser, ni pour trouver des plans Q…
    D’ailleurs, je n’étais pas entrée dans le jeu des questions/réponses sur l’apparence, ni l’annonce qui-va-bien. Juste une photo (pour voir). OUI je confirme, Môssieur meetic n’a pas d’humour du tout… héhé
    Au détour de pas mal de blaireaux, de gros nazes vulgaires, de louches, d’infidèles, de queutards, de fous, de dingues, de pervers (j’imagine qu’il y a les mêmes modèles en version femelle), j’ai longuement discuté et rencontré des gens très sympas de tous horizons, que j’ai trimballés en concerts, festivals ou ciné d’art et d’essai, ici ou ailleurs !
    Bref, de bon contacts que j’ai tjr au bout de 3 – 4 ans… des gens que je n’aurais jamais pu rencontrer autrement !
    Avec la cerise sur le gateau (aux cerises), un contact plus présent que les autres, devenu plus proche jusqu’à conclure un pacs ensemble. Non mais qui l’aurait cru ça ?
    Bien sûr; ya eu des rencontres malheureuses, curieuses ou insolites ou drôles, mais je ne regrette pas ! Au final, ça fait de bonnes tranches de rigolades avec les collègues !
    Le tout étant d’être, comme dans la vraie vie, sincère et honnête. Et ne pas se jeter la tête la première sur un RDV, ma petite recette : discuter pendant des semaines voir des mois avant de sauter le pas d’une rencontre quelle qu’elle soit.
    Et pour celles/ceux qui cherchent à se caser, éviter de n’avoir que ce seul mot à la bouche, faire rire, ne pas se prendre au sérieux, donner envie, bref qu’on se le dise : l’apitoiement sur son propre désert affectif ou ses piteuses expériences n’a jamais été très “vendeur”.
    Dans tous les cas, ne jamais se fier au physique (la foto affichée sur l’écran n’est peut-être plus très réaliste) et pour ceux/celles qui n’ont pas un physique “facile”, les longues discussions endiablées et douées d’intérêt peuvent à elles seules vous donner toutes les chances… d’accrocher quelqu’un et de passer du bon temps !
    Alors, tout n’est pas à jeter dans le concept, ce sont malheureusement les usagers qui seraient à discipliner… :)
    bon surf !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>