My Space

Le commentaire des commentaires

Le mien, et même, j’en fais un article.

 Les filles, vous me fatiguez. Je viens de lire avec attention toute la polémiqué LR et sincèrement, je ne peux pas dire que je sois dans l’un ou l’autre camp.

Ceci dit, ça m’agace de lire ce que je lis, et je vais donner mon avis, puisqu’il s’agit bien de participation. Je choisis d’en faire un article parce que je devrais commenter sur deux articles et que ce serait pour y dire la même chose.

1/ Le problème LR. Oui, il y a des gros sous derrière ça. Oui. Les entreprises gratuites et communautaires ne sont malheureusement plus légions et sur le net moins qu’ailleurs. Si on peut déplorer les méthodes, la désinformation silencieuse, le manque de rapidité de réaction à certaines manoeuvre, il va falloir, à un moment ou à un autre en tirer son parti.
Le terme publicité a la même origine que le mot public. En cet ère de consommation à tout va, malheureusement, ce qui se voit se paye. Voilà. Il reste des ilôts de non-consommation, de bénévolat, et heureusement, mais soyons clairs, il n’y en a pas tant que ça. On peut le regretter. Et lutter.
Je pense qu’il est temps d’en prendre votre parti et de choisir ce que vous faites. Je salue au passage les créatrices d’épidemik.fr, qui ont choisi leur camp.

2/ Le problème de l’article blessant sur une bloggueuse. Ca aussi, ça me gave. Parce qu’il est certain qu’on peut rire de tout mais pas avec tout le monde. Il y a de tout sur cette planète : des gens qui rient d’eux-mêmes, d’autres qui n’y arrivent pas. Ca aussi, c’est comme ça. On ne peut décemment pas espérer ne jamais blesser personne, mais on peut déplorer l’avoir fait. 

Cet article est là. Il relève de la liberté d’expression de chacun  à laquelle nous sommes tous accrochés. L’auteure de l’article a suivi une ligne morale générale qui était de ne pas injurier, de ne pas inciter à la haine raciale, de ne pas tenir de propos xénophobes.
Votre débat est stérile à ce propos : même si quelqu’un a été blessé, l’article a le droit d’exister et donc quelqu’un a le droit de l’écrire. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce principe, alors, vous n’êtes pas d’accord avec la liberté d’expression. Là aussi, à mon avis, il faut faire le deuil d’un monde où tout est rose et tout est gentil. La différence d’opinion entraine, forcément, à un moment où à un autre, une qualification défavorable de l’autre.
A mon humble avis, je préfère un débat non ordurier, même si difficile, plutôt que pas de débat du tout. Je vivrais très mal un monde aseptisé.

3/ Le problème des interventions de Choléra et autres maladies. Là aussi, je pense qu’il faut revenir aux fondements du débat : où est le problème avec la différence d’opinion, tant qu’elle est exprimée sans injure et sans attaque gratuite et mesquine? Si quelqu’un vous trouve bien pensante et alors?
Vous, je sais pas, mais moi, effectivement, je suis bien-pensante. J’ai envie que tout le monde soit gentil. J’estime que ce n’est pas une insulte. Et que ça ouvre le débat.

En conclusion, les filles, tout ceci m’attriste. Autant j’étais habituée à des articles de fond, tant sur la futilité quotidienne que sur des thèmes plus philosophiques, autant je trouve qu’on tourne ici au crêpage de chignon tous azimuts.

Choisissez votre vie, vos envies, vos principes et vos aspirations. Mais cessez de reprocher aux autres de ne pas avoir choisi comme vous.  

41 Responses to “Le commentaire des commentaires”

  • miss Lili, si tout cela t’attriste, alors pourquoi rajouter au débat? moi aussi ça m’attriste que vous critiquiez cet article sans argumenys, sans l’avoir lu… c’est la vie! tant pis!

    allez, bonne continuation, best wishes for 08!

  • Ben je le descend pas moi cet article. je l’ai lu, et je trouve qu’il a sa place en ce bas-monde. Comme d’autres.

  • J’ai lu l’article moi aussi, je n’ai pas critiqué sans fondements… Mais j’ai pu discuter avec l’auteure de l’article et j’ai compris certaines choses. Moi aussi j’aimerais que tout le monde soit tout beau tout gentil! Et si j’étais bornée et crépeuse de chignons tout azimut je n’aurais pas essayé de comprendre. Et je ne suis pas contre la liberté d’expression, bien au contraire.

  • J’ai du louper un truc …

  • Merci Miss Lili. Pas de m’avoir “défendue”, mais d’avoir pu comprendre que si je n’étais pas d’accord, mon texte n’avait rien de cruel, et ironisait tant sur ma vie que sur celles des autres. Qu’il faut de tout pour faire un monde. Et qu’on a le droit, effectivement, de ne pas toutes voir la vie par le même bout de la lorgnette sans que les unes aient raison ou tort. Rien de plus ! Je n’ai pas souhaité, ni faire du remue-ménage ni titiller celles qui avaient choisi leur camp. Juste rester libre de pensées, de paroles, de lignes écrites et d’actes. Bonne fin d’année à toi !

  • Je trouve cet article très pertinent, mesuré et logique.

  • ah, tu es là ? on ne nous voit plus ! on est devenues transparentes !!!!! bravo, LR !!! Tu vois Lili, çà, c’est un drôle de truc : quand je poste, nul ne le voit ni le sait… je n’apparais plus, une bonne façon de me clouer mon bec !

  • Isadel, moi je veux bien lire l’article en question mais lorsque je vais sur ta page pour le toper, il n’y a rien !

  • Est-ce celui de lapeste ?

  • non, tu le trouveras sur ce lien

    ce lien a été modéré

  • Ca me fait pareil j’apparais nulle part..

  • A toutes > Merci pour vos commentaires d’abord et avant tout. Ensuite, je ne désirais pas jeter la pierre à l’une ou à l’autre parce que je ne suis personne pour dire qui a tord et qui a raison; ensuite parce que j’aurais bien du mal à choisir mon camp, puisque je suis d’accord tantot avec les unes, tantôt avec les autres.

    @Pepite2choco> je ne t’ai pas visée personnellement, mais si tu as jugé bon de te justifier, c’est que tu m’as sentie accusatrice. Je n’en avais pas l’intention. J’essayais juste de replacer le débat là où il devrait ( à mon egoiste avis) être, à savoir : dans le principe de la liberté d’expression et non sur la susceptibilité/sensibilité (selon l’opinion qu’on en a) de telle ou telle. Ton avis a autant le droit d’existence que celui d’un autre mais dans l’histoire qui nous occupe, ça tournait plus au pugilat qu’au débat d’idées et ceci vaut pour toutes. Quand je lis que l’une d’entre nous décidé de claquer la porte en criant merde, pour moi, ce n’est pas l’échec du Bien contre le Mal, c’est l’échec de toute une communication.

    Maintenant, et pour ne pas devenir cul-cul, je suis bien consciente qu’on ne peut tout résoudre par la communication, et qu’il est des relations qui terminent dans les cris… C’est ainsi.

  • ok, je viens de le lire, bon moi ça me fait rire et franchement j’aime assez, surtout le style et le philosophe cité MAIS cet article pouvait parfaitement exister sans comparer avec une personne existante.

    C’est super simple, il existe des différences entre les humains et heureusement ! Chacune sa vie, ses choix, ses possibilités et chacune son droit à la différence.

    Tolérance, c’est juste ça le truc et je suis loin d’être moralisatrice, franchement pas bien placée pour mais c’est une autre histoire et un autre choix de vie.

  • Miss Lili : j’ai tendande a prendre beaucoup de choses pour moi, c’est un syndrome Pepitien chocolatien… Dans l’ensemble je suis très suceptible, jfais un travail sur moi huhu alors surtout ne t’en fais pas pour moi, jsuis un peu parano… Mais en même temps tu t’adressais a toute. Bon voila jsais plus ce que je voulais dire!
    Ah oui, c’est pas gnangnan de parler de communication tu sais, parce que si nos chers hommes politiques communiquaient on en serait pas là… Evidemment ici ça ne nous touche qu’individuellement mais je reste persuadée du bienfondé de la communication… Voila tout. Alors on s’est toutes emportées et beaucoup d’entre nous campent sur leur position. Dur dur donc de s’entendre dans tout ça! Mais ton article était assez bien rodé quand même, tu as su essayer de t’immiscer sans juger, même si à la base ça ne te concernait pas. Je pense que c’est un bon rappel a l’ordre.

  • Pépite, impossible de te pister, tu n’apparais plus, c’est quoi ce binnnnzzzzzzz ???

  • Je ne sais pas je comprends rien! C’t'un peu ciblé non? Ca me chiffonne cette histoire!

  • @Opaline : certes, il aurait pu ne citer personne, mais… je persiste et signe ! Sans cruauté, car je ne me permets pas de juger dans mon article la vie de sophie : je voulais juste montrer combien vivre sa maternité diffère face aux aléas de la vie. Comme je lui ai dit, “je ne supporterais pas ta vie mais tu ne supporterais pas la mienne” ! Moi, cette vie “aseptisée” (c’est MON sentiment) me fait peur, et ne correspond pas à mes aspirations. Je vis la mienne en roue libre, je fais comme je peux, parfois mal, parfois bien, parfois indigne, parfois “supermaman”…Je n’ai pas voulu que cet article soit considéré comme “intolérant” , il n’est, effectivement, jamais humiliant et encore moins insultant.
    @pépite et Lili : oui, problème de communication à grande échelle il y a. Et déjà, ici… mais bon !
    A un de ces jours, les filles !

  • moi non plus je n’apparais plus… persona non grata ?

  • Je me demande…

    Isa : je suis contente d’avoir pu parler avec toi de vive voix… Dis a Meka que quand je lui ai dit de se calmer ca voulait pas dire “ferme ta gueule” mais, restons en là, ça sert a rien de s’enerver! Honnêtement je ne prends aucun plaisir a m’enerver a qui que ce soit, en général je suis très mal après une embrouille…

  • Ca modère sec on dirait … dommage !

  • 9a modère quoi exactement? parce que moi, j’ai l’impression de voir tout le monde…
    Alors, défaillance technique au plus mauvais moment ou sursaut d’autorité?

  • Miss Lili tu me vois moi ou Isadel? Parce que normalement entre les commentaires d’Opaline il y a les miens et ceux d’Isadel!

  • Merci Miss Lili de cet article et de ta modération. Je tiens à signaler que si je ne suis pas intervenue jusqu’à présent, ce n’est pas pour éviter de vous répondre, mais parce que j’étais en manque de connexion internet (eh oui, ça arrive encore ;-)).

    J’ajouterai que si une poignée de jeune femmes (fort talentueuses au demeurant) en sont venues à monter un site communautaire féminin, c’est grâce à notre initiative et à l’esprit novateur d’une agence et d’une rédaction qui ont su les mettre en avant et leur ont permis de se rencontrer.

    Quant aux méthodes de “faussaires” employées récemment sur LR et aux articles mentionnés, je ne peux que me déclarer affligée.

    PS: Parce qu’il ne faut tout de même pas pousser mémé dans les orties je retire les liens vers le site en question ;-)

  • Anne, pourquoi je me vois pas dans la case “En ce moment”? Ni moi ni Isa d’ailleurs!

  • Anne, lorsque certaines personnes postent des commentaires, elles n’apparaissent plus dans le menu.

  • @Pepite > oui je vous vois. Aucun problème pour moi, vous vous êtes parlé de vive voix :)
    @Anne-H > Merci.
    Mais “Parce qu’il ne faut pas pousser mémé dans les orties” ça me parait pas être une justification qui tient la route pour retirer un lien :). Moi, ce que j’en dis…

  • AAH autant pour moi les filles, je vous vois pas dans “en ce moment”! Je comprends rien, mais en même temps, je suis belge alors…

  • Hin hin, NOUS AVONS L EXPLICATION!! Miss Lili je tiens a te présenter mes plus sincères condoléances!

    Ouais Anne ça me parait pas non plus être une raison, mais bon, moi ce qui m’emmerde c’est que je doive pister chercher! Ca gave flûte! Faites don kekchose!

  • Anne, vous débutez en censure, il reste encore quelques liens !

    Sublime façon de gérer une crise, que de souffler sur des braises :(

  • Juste pour voir si je n’apparais plus non plus dans la fenêtre “en ce moment”… Donc, ni Isa, ni Pepite non plus ?

    @ Anne-h : en effet, c’est grâce à Ladiesroom que de chouettes rencontres ont pu avoir lieu : j’aurais mauvaise grâce à le nier ! Donc, Ladiesroom aura permis ceci, c’est très bien.
    Quant aux liens retirés, je ne vois effectivement pas le rapport avec le fait qu’il ne faut pas pousser mémé dans les orties… Je ne vois même pas de quel liens il s’agit, mais bon, aucune importance.

  • Ben non, je n’apparais plus à droite. Bon. Un problème technique dans doute.

  • Monsieur Boin, OH Merci, j’avais presque oublié, grâce à vous je m’en charge….Vous pensez que j’ai besoin de vos conseils en web 4.87, sérieusement ?
    La peste : Oui sûrement un problème technique…

  • Oh, surprise, ça continue… cela semble sérieux cet accrochage, donc j’ai bien fait de me connecter aujourd’hui, suite à l’article du Monde. Dites, ça ressemble fort à une coterie tout ça. Qui dé) )tient le pouvoir ? Où sont les intérêts ? Vous vous chamaillez pour quel bout de gras ? Et il semble bien gras, vu l’empoignade. On voit, via les pseudos (dits “avatars”) qui semble détenir un bout de capital à LadiesRoom : du capital social,culturel,économique… tout ça c’est du pouvoir! et notre égo s’en nourrit. Bien du plaisir! Pourtant (ou : malgré tout) ce site m’

  • ce site, disais-je, m’a lair bien chouette!!!

  • Je viens de poster un article, mais comme je n’apparais plus dans la fenêtre de droite on ne le voit pas. Il faut aller dans “les filles les plus actives” et aller sur mon profil. J’ai été interpellée par un des développeurs, Kannas est allé poster un commentaire sur le blog de Ginisty, Anne-h nous sort de l’humour aigre, bref effectivement ça continue.

  • ce qui semble “rassurant” c’est que la “chose” n’est pas si contrôlable que ça… ou que ça n’est pas l’intérêt, de “qui contrôle”, de trop contrôler… Bon, il vous faudrait (celles qui ont participé à quelque chose de tangible, qui ont un peu de pouvoir…) vous organiser, vous rencontrer, dans le monde “réel”, parler, en direct, en live, en face à face… sortir de ce machin-truc “virtuel”, et voir ce que vous pouvez faire, défaire, ou refaire. N’en dites pas trop sur le Net… Rencontrez-vous en vrai. Bon, c’est un peu la même chose qu’on a à faire dans notre pays/monde : se voir, se parler, reprendre en main ce “machin-truc” qui va nous échapper si on n’y prend garde.

  • @luciamel : je n’ai ici aucun pouvoir, au contraire : je suis celle qui a publié le premier billet qui tue, le pauvre truc qui a mis le feu aux poudres, et sans le vouloir…
    Je voulais simplement partir de chez LadiesRoom, mais j’ai été publiquement prise à parti par Arthur Kannas (le big boss de Heaven), par Anne-H dans son best-of n°5.
    Mon questionnement, qui n’a jamais été agressif, a ét suivi par d’autres filles.

  • Arthur Kannas en a fait tout un foin et a réagi à retardement, ce qui n’est pas dramatique en soi.
    Nous avons fini par partir et le Monde a ressorti ça aujourd’hui dans on article, avec des renseignements très incomplets. La journaliste voulait me parler pour avoir le reste des infos, mais ne pouvait me trouver. POurtant Kannas a mon adresse e-mail, mais ol s’est bien gardé de la lui filer.

  • Quand j’ai vu l’article publié ici, qui supposait que le billet du MOnde était un tissu de menssonges, je ne pouvais pas ne pas réagir. Je suis revenue sur LadiesRoom de bonne foi.

  • @AnneH

    “Vous pensez que j’ai besoin de vos conseils en web 4.87, sérieusement ?”

    Vous allez plus vite que moi Anne, j’en suis a peine au web 3.0… Sérieusement, la réponse est oui, vous avez besoin de conseils. Je comprends bien que ces conseils ne peuvent venir de moi, je n’en ai pas le temps ni l’envie, et la situation actuelle rendrait cela bizzare, d’autant plus que vous êtes entouré au quotidien de gens fort compétents (1er étage à droite, je crois), qui sauront, eux, vous donner des conseils gratuits et oh combien profitables.

  • Anne, cette attitude hautaine ne vous sert en rien… et oui, vous avez cruellement besoin de conseils, mais personne ne semble vouloir vous en donner… mais, suis-je bête, vous semblez être si certaine de ne pas en avoir besoin! aucune des questions réellement importantes que moi et d’autres vous avons posé n’ont fai l’objet d’une réponse. vous répétez donc les mêmes erreurs! plutot que de perdre votre temps à censurer les commentaires, il aurait été plus intelligent de répondre à nos interrogations et à celles de vos fidèles lectrices / collaboratrices. censurer du contenu sur Internet va à l’encontre de toute les règles de ce médium, et certaines de vos lectrices vous en ont fait la remarque… vous les prenez de haut, ne tenez pas compte de leurs avis, c’est une évidence aujourd’hui… continuez à ne pas écouter les “conseils” que l’on vous fait la politesse de vous donner, vous avez bien raison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>