My Space

Le pas de la sénatrice ou la dinde.

Les filles je détiens le secret.  LE. Celui que bon nombre d’entre vous rêvent de détenir. Non, je ne donne pas ma recette de foie gras, ni celle du mariage réussi et encore moins celle qui permettrait de transformer votre homme, certes tout ce qu’il y a de plus viril, mais allergique à la serpillère, en fée du logis sexy avec RIEN sous son tablier. Non. Mieux que ça.

Je détiens, et bon nombre d’entre vous aussi d’ailleurs, la clef de notre féminité consacrée, ce qui fait que quand nous rentrons dans une pièce, TOUS les hommes se demandent quelle est cette jeune beauté au charme discret mais néanmoins ravageur.

Et, mes soeurs, je me propose de vous livrer ma recette perso de ce graal que toute femme rêve d’atteindre, au moins un soir par an, pile le soir de l’anniversaire de mariage ou du nouvel-an. Les autres jours, nous sommes trop occupées à courir. Et puis ce qui est rare laisse un souvenir ému à l’homme…

Cette chose ( ça y est, j’y viens, poussez pas derrière), ce sont les… Talons Aiguilles. Stilettos, Torture inventée par un homme qui n’aimait pas les femmes, échasses, fuck-me-shoes, attirail sado-maso, bref appelez les comme vous voulez. Ces petites choses qui, tout comme la lingerie (vous aviez remarqué ?) coutent un prix inversément proportionnel à la quantité de matière utilisée pour les concevoir. Ces petites choses qu’on voit sur la collègue qu’on maudit, la branchouille qui ne nous ressemble pas, juchée du haut de son mètre déjà 78 (abuse pas, merde, déjà tu fais un mètre 78!) sur 12 cm de talons fins et racés.

Avec mon mètre 57 et mon 40 de taille de petons, pas de tour de taille, ( OUI, j’ai l’air d’un hobbit, je sais, et j’assume), je masterise les 8 cm de talons pour être ultra-confort et 12 cm les grands soirs mais faut pas trop marcher… Ou alors, pas trop vite!
C’est que voyez-vous, je pense que le talon haut est un droit imprescriptible de la femme. Au moins une fois dans sa vie. Elle a entièrement le droit de l’abandonner, A LA CONDITION UNIQUE mais néanmoins essentielle qu’elle ait le CHOIX de le faire. Pour que toujours, mes soeurs, les femmes, vous puissiez dire d’un petit air blasé à votre chéri énamouré ” Ce soir, mon amour, je sors mes talons aiguilles ” et ainsi voir son regard s’allumer et vous transformer immédiatement en femme fatale, et l’autre vulgaire d’un mètre 78 peut remballer ses jambes de gazelle (d’abord, les genoux cagneux, c’est moche).

A toutes celles qui n’ont jamais osé, qui se sentent pas belles, pas féminines, qui pensent que ça ne leur va pas, qui se pensent trop nulles ou pas assez dextre des arpions, je veux dire que ce temps-là est révolu.

Donc, la recette.

Prenez une fille lambda. Oui, même celle qui fait un 35, même celle qui mesure moins d’un mètre 60, même celle qui se trouve un peu ronde. Et même celle qui se trouve maigre, allez, pas de jalouse.
Prenez son ennemi public numéro 1 : une paire de talons aiguilles redoutables, jolis et affreusement chers mais qui, visiblement, ont décidé de tuer leur jeune propriétaire.
Prenez son mec. Un mec. N’importe lequel. Ou votre copine d’ailleurs. Ou un miroir, c’est pareil. Pour peu que le talon aiguille lui fasse quelque chose, mettez cette personne à coté de vous. C’est capital.

Et maintenant, les filles, chaussez ces engins de malheur. ASSISES. J’en vois encore qui tentent de faire ça debout. Jetez un coup d’oeil sur votre accompagnateur/trice ou votre miroir. Toujours assise. C’est capital. Oui, cette personne dans le miroir, élégamment assise avec ces petites merveilles aux pieds, c’est vous. Cette cambrure diablement sexy du coup de pied, c’est à vous, ces petits orteils joliment vernis, ces mollets galbés, tout ceci vous appartient. Normallement, le partenaire n’a déjà d’yeux que pour vous.
Maintenant levez-vous. Doucement. Et attendez. Le talon aiguille est un animal farouche, il faut l’approcher avec douceur. Attendez de vous sentir bien, de sentir la cambrure de votre pied, de sentir les points de pression. De voir votre corps modifier sa posture.

Le talon, aiguille ou non, a ceci de prodigieux qu’il transforme n’importe quelle silhouette lambda en petite bombe. Vos seins, gros ou petits, sont projetés en avant, fièrement maintenus par vos épaules qui, normallement, se rejettent en arrière. Vos fesses, objet de vos cauchemards, se redressent fièrement. Vous pensez avoir un cul plat? Vous voila avec une cambrure de reins à tomber. Vous pensez avoir un gros cul ( et en plus, il est mou)? Vous avez des mollets de coq? Ils sont nerveux. Au contraire, vous avez des jambes comme des poteaux? Vous avez maintenant une cheville et un mollet rond et ferme! Vous venez d’acquérir (pour la modique somme de 250 EUR) un cul rond, bombé, voluptueux.  Le talon tend vos muscles fessiers, creuse votre taille, bascule votre bassin, bref, vous êtes splendide.

Et maintenant, ladies and… ladies, le CLOU de votre spectacle ( et de feu votre cercueil), la MARCHE! Sachez mesdames que votre corps est bien fait, donc ne le contrariez surtout pas. Le secret de la marche en talon, c’est ce déhanché magistral, qui transforme n’importe quelle femme en Femme, ce balancement lancinant qui hypnotise les autres êtres humains, ce va et vient on ne peut plus érotique qui ponctue chacun de vos pas. Et comme vos fesses sont devenues sexys, surtout usez en! Balancez des deux, laissez aller votre corps à chaque pas…Votre démarche est plus lente (c’est normal, dites à l’homme de ralentir, il veut les voir ces p*** de talons aiguilles ou il veut vous voir en plâtre?), vos hanches roulent, vos seins vous précèdent, et votre sourire couronne le tout. Ca y est, vous marchez avec des talons aiguilles!  Mieux, vous vous pavanez, vous défilez, vous êtes, pour un soir, ou pour toujours, la femme que vous aviez envie d’être…

Ne me remerciez pas, ça me fait plaisir.

25 Responses to “Le pas de la sénatrice ou la dinde.”

  • Magistrale et trés drôle la leçon!

  • c’est vrai un tallon a le don d’affiner la jambe de la galbé et de nous donné de l’assurance (sauf su on ressemble a un flamand rose bourée sur des echasses lorque l’on marche)

  • Ou quand on a des méchantes ampoules/les plantes de pied en compote et qu’on marche comme si on avait une super crise d’hémorroïdes… pas super sexy… mais sinon c’est vrai que ça galbe la gambette, très joli !

  • La vérité c’est qu’on a toutes déjà vu des femmes, petites ou grandes, juchées sur des talons aiguilles, avec une démarche avoisinant plutôt la claudication, un déhanché plutôt proche de celui de mon arrière grand-mère, et néanmoins le regard fier de la femme sûre de soi et de son sex-appeal.
    (Si jamais vous avez échappé ce genre de spectacle, je vous conseille la Russie, pays adorateur de la chaussure où toute la gent féminine adule le talon, aiguille bien entendu, et haut perché cela va de soi, sans pour autant savoir macher avec…)
    Bien que l’article soit magistral et rigolo, moi j’dis, y’a pas de secret, ces trucs-là ce n’est simplement pas humain !

  • Mais enfin, les filles, faut acheter à sa taille hein! Pis y a des chaussures qui ne vont pas et faut pas pousser.
    Bon, j’en refais un, sur le choix de la torture. :)

  • mais dis donc c’est bien beau cet article mais trop utopique pour moi. Au bout de 5 min j’ai une ampoule derrière et la plante des pieds en feu meme avec les semelles-de-sholl-que-ca-fonctionne-pas-que-ca-colle-au-talon!!! C’est normal docteur?

  • Les semelles scholl ne se mettent pas au talon mais sous la plante des pieds :)
    As tu essayé la “cire” compeed? ou les pansements préventifs? Pas top sexe mais hyper agreable, le temps que la chaussure ( et ton talon) se fasse?

  • oups pardon erratum de ma part. N’empeche que ca fait 3 ans qu’un bout de demi-semelle sholl est collé sur ma semelle… et non g po essaye la cire et et les pansements préventifs je savais pas que ça existait jusqu’à ce que je me précipite au monop’ pour acheter des pansements parce que j’avais une ampoule et que c’est là que j’ai vu que ça existait arrrggghh Moi pas y avoir pensé!!

  • Pour les demi-semelles, ce sont bien des trucs qui s’apellent “shopping and dancing” et qui sont en silicone transparent hein? Que j’ai pas l’air encore plus tarte en racontant en plus VRAIMENT n’importe quoi :).
    Donc oui, en ce qui me concerne : coussinets en silicone et pansements préventifs le temps de “casser” la chaussure et cire aussi pour faciliter les frottements. Mais je dois dire que depuis que je suis hyper pointilleuse sur l’achat de la chaussure, j’ai moins de problèmes de cloques…
    Et je les achète en Italie aussi, peut-être que ça joue…

    Maintenant, il est possible que tu sois la malheureuse possesseuse de petons non talons proof… Mais ça m’étonnerait. Une super marque aussi pour les gens qui veulent talons mais qui ont petons sensibles : Camper. Le prix mais… la qualité et le design!

  • ben moi là j’men va acheter une magnifique pair de bottes Jonak (c po christian louboutin je sais) avec talon de 5 cm meme pas certes mais des talons tout de même…

    Et oui ce sont bien les shopping and dancing de sholl donc ca marche pas sur moi

  • Tout est dans l’état d’esprit. Fonce acheter tes bottes!

  • ben j’irais si il y avait un JOnak à Rennes. Malheureusement ça n’est pas le cas. Me reste plus qu’à attendre samedi pour mon retour sur paris en priant pour que ma taille y soit encore dans les trois coloris (ben oui j’vais essayer les trois couleurs: noir, marrons camel, gris) et même que dès que je les ai je vous les montre…

  • Je connaissais le reste mais je suis intéressée par des détails sur la cire. Qu’est ce que c’est que ce bidule que je ne connais pas et qui va sans doute beaucoup m’aider ?

  • il s’agit d’un tube de cire qui ressemble un peu à un beurre de cacao pour enfant. Ca sert à “huiler” les talons pour qu’ils glissent plus facilement dans la chausssures et que ça ne forme pas ou moins de cloques…

  • Ben c’est extra sur la peau nue mais ça ne flingue pas les collants ?

  • mmmh je n’ai jamais essayé mais vu la texture, ça les “graisse” peut-etgre un peu… Mais comme on est en période collant, p-e que les pansements préventifs peuvent s’envisager. Moins sexy mais protection assurée!

  • En effet pas top glam le compeed, disons qu’on est rapidement crâmée pieds sensibles :)

  • En même temps, les hommes veulent quoi? Une princesse délicate aux pieds sensibles ou une baroudeuse qui à de la peau d’éléphant aux pieds :)?

  • Bien que dernièrement, j’ai vu un extrait de zapping, un mannequin qui se tordait cheville sur cheville, une sorte de tournicoti très étrange avant de s’étaler d’une manière magistrale… J’avoue, j’étais explosée alors que bouh la honte pour la pauvrette mais ça rassure de voir que tout le monde ne gère pas aussi bien les 12 cm.

  • mais les talons de 12 cm sont des talons pour femmes assises :)

  • C’est évident mais à moins de se faire une tite téléportation, faut bien y arriver au lieu et puis attends, le Q de déesse debout, j’aimerai autant !

  • hihi, au PIRE, aller jusqu’au pipiroom histoire de se pavaner :)

  • Et se paner devant la foule en délire ? Arfffffff, trop pathétique pour moi, 7 cm en plus de mes 1m70, c’est le max que je m’autorise et encore à jeun, sans quoi j’ai une fâcheuse tendance à tanguer.

  • Je ne maitrise pas le talon de plus de 6-7 cm. Mais ça tombe bien. Parce que le talon trop haut, je ne trouve pas que ça m’affine grand chose, la jambe est certes plus longue, mais le mollet parait disproportionné rapport à la finesse du talon, bref, c’est plus deux jambes, mais deux entonnoirs…

  • du coup, limite je me demande si je ne vais pas céder à l’appel de la low-boots à plateau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>