My Space

Les vraies raisons

De mon non-désir de mioche.

Alors, évidemment, il y a les raisons qui sont générallement attribuées à la non-aspirante mère :

- LA rencontre magique qui fait que la mère qui dort certainement en moi se réveille et évince la Paris Hilton qui constitue ma personnalité principale ( mais pas mon tour de taille).
- Le temps… on lui fait dire ce qu’on veut à celui-là, mais il parait qu’il faut que je laisse le temps au temps pour, là encore, me transformer en multipare épanouie.
- Mon enfance pourrite, qui me pousserait à ne pas avoir confiance en  ma merveilleuse capacité à élever des mômes.

Tout faux.

Les rencontres, c’est alléatoire, on ne sait qu’à la fin si Jack était le bon pour toute la vie. Comme les bons films. Le temps passe et pas la moindre trace de réveil de la fameuse horloge biologique. Et mon enfance pourrite… Soyons claires, je suis merveilleuse, ça ne se discute pas.

La vraie raison… C’est la peur de faire un môme. Je crois que si je suis correctement secondée par un homme correct qui jouerait correctement son rôle de père, je pourrais être capable d’élever un môme… pas plus mal qu’une autre voire bien mieux que beaucoup!

Mais… Si j’enfantais un monstre? Si je mettais toutes mes forces dans la bataille, que j’écoute, lange, éduque, élève, aime, informe, arme, nourris, chéris, adule, renforce, responsabilise un autre être vivant et que ça foire… L’angoisse.

La vraie raison elle est là : tous les horribles humains que la terre a porté avaient une mère. Dans le tas, il y en avait au moins 2 de potables. Et bien ça a foiré quand-même.

Et puis d’ailleurs, c’est pas que je veux pas d’enfant, vraiment, c’est que j’aime pas ça. Et pour être sure, j’y mets toutes les conditions les plus irréalisables du monde!

Tags : ,

4 Responses to “Les vraies raisons”

  • que tu fasses le choix ou que tu n’aies pas envie de faire d’enfant, c’est une chose mais au cas où, un jour, l’envie te titille, je ne vois pas pourquoi tu enfanterais un monstre. tous les supers êtres humains ont aussi une mère et un père et peut-être même pas parfaits du tout. et puis avant que les enfants soient là, on ne sait pas trop quel genre de mère on sera. allez, faire un enfant, c’est avoir envie de faire un enfant avec un homme en particulier. c’est la vraie raison que je retiens ! donc on en revient toujours au même, il nous faut des hommes !

  • Et l’abbé pierre? Et Gandhi? Et tous les autres? ils avaient une mère… On ne pourra pas empecher qu’il y ait d’autres enculés sur terre, mais pas forcément a cause des parents… Et puis ils y a tous ces gens anonymes qui sont très bien aussi… Et meme ceux de droite (que je n’apprécie en général pas pour la plupart mais c’est personnel) ne sont pas des hitler ou des mussolini ou des sarkozy! Bon! Alors pourquoi toi tu ferais un monstre?

  • Et pourquoi pas?
    Et pis, bien sur, c’est pas la “faute” des parents quand un enfant prend un chemin glissant… mais je crois que je pourrais pas assumer.

  • Si un jour tu décides d’avoir un enfant, ce qui sous entend donner sans attendre en retour (vrai don de soi en quelque sorte), il faut aussi intégrer le fait qu’à partir du moment où il nait, où il sort de toi, il est un être humain à part entière : lié à toi pour la vie mais physiquement et mentalement indépendant.
    A partir de son premier souffle, sa mére l’aime, le chéri, l’entour, l’aide, le conseille, le guide…Mais elle n’est pas garante de ses agissements et de son destin.
    Chaque être humain trace sa route.
    Et les méres qui ont enfanté des monstres n’en sont pas pour autant toutes responsables…
    Le plus grand risque qu’on prend quand on a un enfant, c’est de le faire naître pour lui même et non pour soi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>